Chaque habitant en France produit 580 kg de déchets par an.
Le recyclage, le réemploi et la revalorisation des produits comme le plastique semblent essentiels.

 

Les enjeux du recyclage

La matière première du plastique est le pétrole, il est issu de sources non renouvables, qui arrivent lentement à épuisement. Le plastique met entre 100 et 1000 ans à se dégrader dans la nature, engendrant de graves problèmes de pollution avec des conséquences désastreuses sur la faune et la flore.

D’un point de vue énergétique, son recyclage permet de faire des économies de carburant : pour donner un ordre d’idée, recycler une tonne de bouteilles en PET permet d’économiser 830 litres de pétrole. Une bouteille en PET donne 7 cartes à puces, et 11 bouteilles en PEHD donnent un arrosoir.

S’il n’est pas possible de le recycler à l’infini, le plastique peut être recyclé, revalorisé, plusieurs fois. Pour cela, il faut qu’il soit correctement trié et nettoyé. L’industrie réutilise le plastique recyclé pour en faire d’autres composants : pièces automobiles, habits en PVC recyclé, barquettes…

Ainsi, avec les granulés de 27 bouteilles en PET, il est possible de fabriquer un pull en polaire ! Le plastique dur, issu des bouteilles, permet de créer des objets tout doux : de la ouate pour les oreillers, peluches et couettes, mais aussi des fibres pour la fabrication de tissus, de tapis, après avoir subi un traitement chimique. On peut également façonner de nouvelles bouteilles et flacons. 

Avec le plastique PEHD, il est possible de confectionner des arrosoirs, des tuyaux d’arrosage, des sièges auto pour les enfants, des panières, des barquettes ou bien encore des stylos, s’il est mélangé avec du PEHD neuf.

 

Les chiffres du recyclage

D’après Valorplast, un Français consomme en moyenne 15 kg de déchets plastique recyclables par an, ce qui représente 11 % de ses déchets ménagers.
Or le taux de recyclage des bouteilles et flacons plastique n’est que de 58 % : il existe une marge de progression importante pour mieux recycler le plastique. Et cela doit passer par de la sensibilisation.

Le recyclage des bouteilles plastiques a été multiplié par 10 en 10 ans

 

Aujourd’hui, où en sommes-nous ?

Actuellement, la majorité du plastique produit n’est pas recyclée : 5 à 13 millions de tonnes de plastique finissent aujourd’hui dans les océans.

Le recyclage du plastique est une industrie encore très polluante et qui ne fonctionne pas de manière optimale. Jusqu’à l’année dernière, la majorité de nos déchets plastique était envoyée en Chine pour être traitée et recyclée. Aujourd’hui, la Chine a fermé l’essentiel de ses importations de plastique.

Résultat : en attendant l’organisation des filières de recyclage, on croule sous les déchets ! Les États-Unis brûlent les déchets plastique qui pourraient être recyclés, car ils n’ont plus les filières pour le faire.

 

 

© Photo by icon0.com from Pexels
This site uses cookies to offer you a better browsing experience. By browsing this website, you agree to our use of cookies.